Témoignages

  • Pendant des années, malgré les propositions de mes enfants, j’ai refusé l’ordinateur, la tablette, le portable : rien ne devait grignoter ma précieuse liberté. J’ai cédé à Amigo. Sa simplicité est un atout majeur. Tout est clair, visuellement, facile à manier, même pour des doigts peu habiles. J’apprécie la manière dont seuls mes amis, ma famille peuvent communiquer avec moi : pas de publicité ni de textes indésirables.

    Madame J., à Lausanne - 82 ans
  • Remarque accompagnée d’un clin d’œil : avez-vous pensé aux risques de dépendance à l’Amigo chez les personnes âgées de plus de 85 ans ? Mon père, en pyjama, «cliquait» encore à 23:00 heures les pages de la météo et des nouvelles suisses…

    Fille d'une utilisatrice de l'Amigo
  • Ma maman utilise beaucoup sa tablette surtout pour recevoir photos, vidéos et messages….Elle est enchantée de posséder cet objet qui lui permet de rester en relation avec tous ses petits et arrière-petits-enfants.

    Fille de Mme M., 98 ans, habitant à Londres et sa maman à Vésenaz.
  • J’aime la surprise des photos qui arrivent sur l’écran, envoyées par mon cercle de correspondants. J’ai plaisir au carrousel photo, pour prolonger le partage d’un visage, d’un sourire. Les nouvelles journalières me captivent aussi : les caractères sont bien lisibles, pas de fatigue pour les yeux, donc un encouragement à lire.

    Madame J, utilisatrice d'une tablette Amigo
  • Amigo est une solution remarquable pour les personnes âgées et aux dires de mon père, 99 ans dans quelques jours: «Amigo m’a changé la vie, quel bonheur d’avoir un contact visuel quasi quotidien avec un membre de la famille».

    Fils de Monsieur P. R., utilisateur d'une tablette Amigo, habitant à Lyon (France), 99 ans
  • Nous venons d'acheter une tablette Amigo pour notre tante âgée de 95 ans. Nous sommes parmi les premiers utilisateurs en Suisse. Elle n'a jamais touché un ordinateur et découvre un nouveau monde. A cet âge, même une version simplifiée est une gageure et est très valorisante.

    Parente de Madame A. M., Yverdon-les-Bains, 95 ans
  • Je suis ravie d’avoir fait l’acquisition d’un Amigo.

    Madame B., canton de Genève, 94 ans, utilisatrice d’une tablette Amigo
  • Amigo n’est pas un intrus, mais est devenu indispensable à ma vie d’octogénaire. Je le recommande à tous ceux qui « ont peur de ne pas comprendre »  mais souhaitent rester en contact avec le monde extérieur.

    Mme J. , Lausanne
Share
Share
× Questions? Fragen? Domande?